Recevez les offres d'emploi par emailEn savoir plus
Alertes 
 

Télé-enquêteur

Phonemploi.com

 
Enquêtes de satisfaction, sondages... le rôle du télé-enquêteur consiste à retranscrire les avis d'une population ciblée. Les entreprises ont recours à ses services pour sonder la satisfaction de leurs clients par rapport aux services qu'elles offrent. Les instituts de sondages, quant à eux, font appel aux télé-enquêteurs afin d'avoir les avis de la population sur des sujets divers et variés (politique, société, sport, économie...)

Principales missions :


    * Contacter par téléphone des professionnels ou particuliers afin de les interroger sur des enquêtes de satisfaction ou d'opinion.
    * Suivre le canevas d'entretien commercial fourni par l'entreprise.
    * Retranscrire sur l'outil informatique les réponses des personnes interviewées.
    * Tester les nouvelles études et noter les remarques des interlocuteurs afin d'améliorer la version définitive du questionnaire.

Formation :

    * Le niveau bac est souvent nécessaire pour accéder à ce type de poste.
    * Une formation commerciale peut représenter un avantage.
    * La parfaite maîtrise d'une langue étrangère est très appréciée.

Compétences professionnelles :

    * Maîtrise de l'outil informatique
    * Sens de la rigueur, de l'organisation
    * Bonne expression orale
    * Grand sens de la relation clientèle
    * Bonne capacité d'écoute

 Profil :

    * Discipliné
    * Patient
    * Attentif
    * Courtois

Salaire :


    * Le salaire du télé-enquêteur se situe habituellement au niveau du SMIC, soit
      1 280 € brut par mois.

Évolution professionnelle :


Après quelques mois d'exercice, les télé-enquêteurs pourront postuler au poste de superviseur ou évoluer vers les métiers du service à la clientèle.

La parole aux professionnels :

Sohane O., télé-enquêtrice depuis 4 ans.

Pourquoi avez-vous commencé à travailler en tant que télé-enquêtrice ?



À l'époque, j'étais étudiante et comme les horaires sont très souples, il est possible de choisir lorsque nous voulons travailler ou pas. On peut être engagé pour un jour ou plusieurs mois. C'est assez flexible et donc parfait pour s'adapter à un emploi du temps d'étudiant.

Cette flexibilité n'apporte-t-elle pas parfois quelques inconvénients ?

Quelquefois oui, je dois bien l'avouer. Par exemple, en été, au moment où tous les étudiants sont libres pour travailler, il faut quasiment se battre pour avoir une mission. De plus, les entreprises pour lesquelles nous effectuons les enquêtes d'opinion sont elles aussi en vacances, donc au final, il y a peu d'offres et énormément de demandes. Selon moi, le métier de télé-enquêteur est un bon travail d'appoint.

Est-ce parfois difficile de gérer certains appels ?

La plupart des appels durent environ 15 minutes mais parfois cela peut être beaucoup plus long. Je me souviens d'un questionnaire qui durait une heure. Certaines personnes raccrochaient avant la fin, d'autres finissaient par nous insulter. On en voit parfois de toutes les couleurs.

Arrivez-vous à garder votre calme en toute circonstance ?

Au début c'est vrai que j'étais tentée par le fait de répondre ou de me défendre, mais très vite on apprend à prendre sur soi. De plus, il est de toute façon formellement interdit de parler en son nom. Alors on laisse courir et on finit par apprendre à rire de certaines situations. Mieux vaut prendre ce métier avec le sourire car sinon, très vite, la relation client peut devenir lourde à gérer.


Dernière mise à jour: 01/09/2009 - 11:40 AM