Recevez les offres d'emploi par emailEn savoir plus
Alertes 
 

« Les commerciaux sédentaires ont la cote », Ulrich Dumont

Phonemploi

Call Intérim est une filiale du groupe Actual, spécialiste du recrutement pour les centres d'appel. Ulrich Dumont, directeur du pôle tertiaire en Ile de France, évoque les perspectives actuelles sur un marché en reprise.





Quelles sont vos perspectives de recrutement pour 2011 ?

Nous constatons un redémarrage sur l'activité relation clients et sur les professions à vocation commerciale. Les commerciaux sédentaires ayant des connaissances techniques ont la cote pour des entreprises dans les domaines de l'édition, de l'immobilier et dans le secteur pharmaceutique. Pour les commerciaux, les offres se font de plus en plus en CDI, ce qui montre une volonté d'intégrer durablement ces nouvelles embauches. A contrario, pour les postes de chargés de relation clients, la demande des entreprises se positionne principalement sur de l'intérim. Enfin, il existe actuellement une forte demande de chargés de recouvrement, notamment dans le secteur de l'énergie, pour des missions bien spécifiques sur une clientèle de particuliers.




Quels types de candidats recherchez-vous ?

Il existe deux écoles. Celle des grands groupes, qui exigent un Bac + 2 validé, notamment pour les postes de relation clients. C'est le cas notamment pour les banques et assurances, qui fonctionnent avec une grille de rémunération fixe, rendant le diplôme obligatoire. Il y a ensuite d'autres structures, qui privilégient l'expérience au diplôme. Ces entreprises sont plus attentives à la stabilité du candidat lors de ses expériences passées, pour juger son implication et sa capacité à s'investir dans la durée.


Quels conseils pouvez-vous donner aux futurs candidats ?

On demande aujourd'hui aux candidats dans le domaine de la relation clients à vocation de conseil ou commerciale de posséder une approche multicanal. Ils doivent avoir des qualités d'élocution au téléphone, mais également maîtriser le rédactionnel pour l'envoi des mails. De plus en plus, les entreprises font passer des tests d'orthographe et de syntaxe aux candidats, qui doivent donc particulièrement s'appliquer sur ce point.

Propos recueillis par Régis Delanoë


Dernière mise à jour: 21/03/2011 - 5:15 AM