Recevez les offres d'emploi par emailEn savoir plus
Alertes 
 

Téléconseiller : un métier, de multiples possibilités

Phonemploi

Il n'existe pas de voie royale pour devenir un bon téléconseiller. Pour taper dans l'œil des recruteurs, l'essentiel est d'acquérir les bons réflexes et de les compléter par un diplôme Bac à post-Bac classique ou d'opter pour une formation plus spécifique.


Des pré-requis utiles
Au quotidien, le téléconseiller a pour rôle de renseigner, de conseiller et d'aider par téléphone ses interlocuteurs, des clients le plus souvent. Même si les formations puis l'expérience vous permettent d'acquérir les bons réflexes, il s'avère néanmoins important de posséder à la base certaines qualités indispensables : sens de l'écoute et du service, bonne élocution, patience, gestion du stress.

Formation classique
La majorité des téléconseillers est issue de filières de types techniques de commercialisation ou communication et recrutée à un niveau Bac à Bac +3. Si vous faites le choix d'études courtes, privilégiez par exemple le Bac pro Accueil – relation clients et usager. Le BTS Négociation et relation client et le BTS Technico-commercial sont également pertinents, de même que le DUT Techniques de commercialisation. Enfin, dans le cas d'études plus longues, vous pouvez privilégier une Licence professionnelle dans le domaine du commerce et de la vente.

Formation spécifique
Sachez enfin que des établissements publics ou privés proposent des formations spécifiques à la pratique du métier. L'AFPA offre par exemple une formation de conseiller service client à distance et l'institut de formation à distance Distancia dispense une formation de téléconseiller. Vous y apprenez les techniques de vente et de communication propres à la pratique de cette activité.

Régis Delanoë


Dernière mise à jour: 30/05/2011 - 3:57 AM