L'intérim en centres d'appels, une bonne carte de visite

Phonemploi

Le 4e Baromètre de la relation client établi par Randstad en partenariat avec l'AFRC (Association Française de la Relation Client), montre que l'intérim en centres d'appels peut être un tremplin dans une évolution professionnelle. Ainsi, 28 % des intérimaires interrogés ont pour ambition d'atteindre le poste de manager, tandis que 27 % pensent progresser en dehors du métier de téléconseiller. Une revalorisation du secteur à l'image de ses intérimaires : longtemps considéré comme un job d'étudiant, le téléconseil emploie aujourd'hui un personnel plus âgé et plus diplômé (60 % ont un niveau bac +2 ou plus). Un avenir prometteur pour ces intérimaires qui se disent motivés par le goût du contact, de l'opportunité et du travail en équipe...

Dernière mise à jour: 22/04/2011 - 5:45 AM