La lettre de motivation est-elle toujours utile ?

Phonemploi

Autrefois complément indispensable du CV, la lettre de motivation a aujourd'hui perdu de son importance. Si elle reste généralement obligatoire, elle est moins formelle qu'avant, plus concise et se doit d'aller à l'essentiel.



Sacha Kalusevic, directeur chez Page Personnel, est formel : « aujourd'hui, la lettre de motivation a un intérêt très relatif. » Le document indispensable scruté par le recruteur est le CV. « Si ensuite j'ai besoin d'un complément d'information, explique-t-il, le plus souvent j'appelle directement le candidat. » Spécialisé dans le recrutement en télévente et téléservices, Sacha Kalusevic estime que pour postuler à un emploi dans ce secteur, « une courte lettre de cinq à dix lignes directement rédigée dans le contenu de l'e-mail, avec le CV comme seule pièce jointe, suffit. Il n'y a que dans les métiers de la communication, de la presse ou des médias que la lettre traditionnelle, manuscrite et envoyée par courrier postal reste importante. »


Si la lettre de motivation est désormais très courte et standardisée, pas question en revanche de la bâcler. Le contenu doit être bien rédigé et bien sûr sans faute. C'est d'autant plus important dans un secteur d'activité où vous aurez à faire quotidiennement de la relation client, car la lettre de motivation doit exposer vos capacités d'expression.


Plus étonnant à l'heure du tout technologique, les formules de politesse à l'ancienne restent très appréciées. « C'est un signe de qualité, précise Sacha Kalusevic. Même pour conclure une lettre de quelques lignes, une belle phrase soignée a plus d'impact qu'un simple "cordialement". » C'est aussi une manière de se préparer à devoir rédiger une lettre plus fournie, « étape de plus en plus courante dans le processus final de recrutement pour distinguer deux candidats. »


Régis Delanoë


Dernière mise à jour: 02/05/2011 - 3:53 AM